Accueil > A la Une > Édito du mois de janvier

Édito du mois de janvier

Contenu de la page : Édito du mois de janvier

Chères Bryardes, Chers Bryards,

Enfin ! Nous voici à l’aube d’une nouvelle année. Enfin, car l’aube est toujours porteuse d’espoir et de renouveau.

Naturellement, le virus est toujours là. Mais 2021 sera l’année où nous devrons parvenir à vivre avec le virus plutôt que de refuser de vivre tout court, comme cela a pu être le cas en 2020 avec les conséquences économiques, sociales et humaines que l’on sait.

Oui, à l’aube de l’année 2021, renaît l’espoir d’un retour aux différentes sociabilités qui donnent sens à nos existences. Avec mon équipe municipale, nous préparons d’ores et déjà cette renaissance que nous espérons tous.

D’abord, nous sommes mobilisés face à la crise. Plus de 700 000 € sont affectés à la politique sociale pour venir en aide aux plus démunis en période de crise. De plus, une enveloppe de 40 000 € est exclusivement dédiée à la lutte contre la Covid-19. Cette enveloppe n’a pas été plafonnée pour, le cas échéant, être augmentée en soutien des familles et personnes fragiles. De la même manière, nous sommes mobilisés auprès des commerçants et entreprises pour les aider à surmonter la crise économique. Pas un commerçant, pas une entreprise, ne sera mis de côté à Bry.
Je veux que chaque Bryard, particulier ou professionnel, sache que les portes de la Mairie lui seront toujours ouvertes pour l’accompagner et le soutenir. D’ailleurs, j’innoverai cette année avec la mise en place de permanences du Maire pour recevoir personnellement tous ceux qui le souhaitent. En parallèle, nous allons créer un stand des élus au marché pour garder un lien constant avec vous.
Au-delà de cette exigence humaine et sociale qui reste au cœur de notre action, je souhaite placer l’année 2021 sous le signe du renouveau à Bry.

D’abord, nous allons porter de nombreux dossiers importants : la maîtrise de l’urbanisme avec la rédaction du Plan local d’urbanisme intercommunal, la rédaction d’une charte promoteur et d’une charte écologique, le déploiement de la vidéoprotection, le pilotage du futur Pôle Image avec l’INA et les Studios de cinéma, l’étude de nouveaux parkings au RER et à l’entrée du centre-ville, l’expérimentation d’une Maison de la jeunesse, la création d’une association des commerçants, etc.
Pour ce faire, le budget a été voté en décembre avec 30 317 987 € pour la section de fonctionnement et 8 616 879 € d’investissement. Et ce, sans augmentation d’impôt. Notez que nous ralentissons drastiquement l’inlassable hausse des dépenses de fonctionnement observée depuis des années en la limitant à + 0,09 % en 2021. Au prochain budget, nous tenterons d’inverser la tendance pour dégager de marges de manœuvres au profit de l’investissement.

Par ailleurs, dès que les conditions sanitaires le permettront, nous relancerons notre vie locale pour, tous ensemble, profiter des petits et grands plaisirs de la vie.
L’année 2021 sera donc celle de l’inauguration du Théâtre de Bry-sur-Marne qui remplacera l’ancienne salle Daguerre. Nous prévoyons un programme riche et éclectique qui fera la fierté de la Ville et le bonheur de tous grâce à un niveau d’accès à la Culture jusqu’alors inconnu à Bry.

2021 sera aussi l’année de l’inauguration du nouveau gymnase Marie-Amélie Le Fur. Ce gymnase permettra à nos associations sportives d’évoluer dans des conditions optimales au coeur du Parc des sports qui fera des Hauts de Bry un véritable pôle d’activités sportives et associatives.

Nous lancerons aussi l’aventure d’un grand festival nautique sur nos bords de Marne. Notre ville a la chance de s’être construite autour de cette agréable rivière, nous devons nous la réapproprier. Je souhaite donc que tous les ans, aux beaux jours, nous puissions nous retrouver un weekend entier en plein air sur nos magnifiques berges pour y vivre des moments de convivialité autour de compétitions et d’animations nautiques.

En ce début d’année, l’heure est encore à la prudence et à la lutte sanitaire. Mais enfin, mon devoir est d’anticiper dès à présent la sortie de crise pour que, le moment venu, toutes ces nouveautés puissent animer et égayer votre quotidien.
Georges Bernanos écrivait que « l’espérance est un risque à courir ». Alors espérons et courrons ensemble vers des jours heureux à Bry-sur-Marne !

Chères Bryardes, chers Bryards, du fond du coeur je vous souhaite une belle et heureuse année 2021, pleine de vie, de bonheur et surtout, de santé.